Archives de Catégorie: Guatémala

D’une Amérique à une autre – Coup de coeur Colombien


Petit bilan depuis notre départ du Guatemala et notre passage en Amérique du Sud.Carte Amerique Centrale

A- Guatemala City , Guatemala
B- San Salvador, El Salvador
C- La Libertad, El Salvador
D- San Salvador, El Salvador
E- Choluteca, Honduras
F- Lèon, Nicaragua
G- Granada, Nicaragua
H- Isla Ometepe, Nicaragua
I- Monteverde, Costa Rica
J- San Josè, Costa Rica
k- Panama City, Panama
L- Carti, Panama
M- Puerto Obaldia, Panama

Medellin Always Colombia

Carte Colombie

Après notre arrivée sur le sol Colombien à Capurgana.

A- Turbo
B- Cartagena
C- Parque Nacional Tayrona
D- Medellin
E- Manizales
F- Salento
G- Popayan
H- Pasto

Santa Marta sunset

Petit recap de la Colombie, voici ce qui va nous manquer…

  • Des fruits en tout genre… Nous avons découvert beaucoup de fruits que nous ne connaissions pas, surprenant par leur gout, leur aspect et leur nombre!
  • L’eau. En Colombie, l’eau sort de partout, elle sculpte les montagnes et verdit les vallées.
  • De la musique tout le temps partout, des gens qui dansent partout (parfois seulement avec les mains), et tout le temps, à n’importe quelle heure. Il y a tant de type de danse que toute cette ribambelle nous a fait tourner la tête!
  • Les sourires et la sympathie des Colombiens est vraiment surprenante et revivifiante après l’Amérique centrale. Tout y est facile du coup, de parler espagnol, de trouver des infos…
  • Les centres commerciaux dans lesquels il est possible de promener nos vieux sacs tout sale dans un caddie, sans se faire virer! (on essaiera en France pour voir) caddie
  • C’est un pays développé et il est plus facile de prendre le bus. Il n’y a qu’une centrale pour toutes les compagnies et non pas une par compagnie de bus.
  • Pour la sécurité, pas de problème contrairement à ce qu’en dise les médias en France. Il y a quand même des militaires qui surveillent les ponts (parfois au milieu de nulle part). Nous avons également eu une grande surprise en sortant d’un supermarché de voir 2 hommes, armes à la main qui transportaient de l’argent, riant devant notre expression « bouche bée ».
  • Par contre, ce qui est dangereux en Colombie, ce sont les chauffeurs de bus… Autant en Amérique centrale, nous n’avons pas croisé que des as du volant, en Colombie c’est pire que tout ce que l’on a déjà vu… Et çà double dans les virages, une voiture arrive en contre-sens, freinage brusque, ça freine sec, puis ça accélère brutalement, ça klaxonne et ça fait des queues de poissons… Le tout bien sûr sur des routes de montagnes et parfois mouillées. Nous étions très proches  parfois du vomi.
  • Les vendeurs ambulants ne sont pas autorisés à monter dans les bus. Que c’est agréable! Ça évite que toutes les 10 minutes 2 ou 3 viennent nous vendre cacahuètes, fruits, boissons, bonbons, hamburgers, crème glacé, goutte pour les yeux, brosse à dents, élixir de longue vie, vitamines etc. Ces personnes vendent à l’extérieur du bus.VENDEURS DE CHIPS
  • Les magnifiques chivas colorées qui sillonnent les routes…
  • Les récoltes de café sous la pluie…
  • Et les magnifiques paysages en tout genre!
Salento bandera paisa

Bandera paisa

Popayan chiva

une chiva à l’arrêt

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Amérique Centrale, Amérique du Sud, Colombia, Costa Rica, Guatémala, Honduras, Nicaragua, Panama, Salvador

Nos gustava Guatemala…


P1060670

Petit bilan de notre pays « coup de coeur » 😉

Si Guatemala signifie « beaucoup d’arbres », au nord dans certains secteurs, c’est la forêt primaire qui prend une claque pour laisser place aux palmiers à huile. Y’en a plein, des palmiers par milliers

Les Mayas, puis les Espagnols sont passés par là, le pays a obtenu son indépendance en 1821. Après une guerre civile de plus de 30 ans, depuis 1996 le pays se redresse économiquement et des élections démocratiques sont en place. On a constaté encore du racisme entre les peuples indigènes et les peuples latinos, racisme issu de cette guerre civile interminable, et sanguinaire.

Aujourd’hui, c’est encore plus de 56% de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté. Près de 59 % de la population sont métisses mais on ressent très bien l’influence des 40% d’indigènes dans la culture et les traditions.

Comme vous l’aurait compris dans nos récits de voyages en ‘chicken-bus’ (une heure de bus vaut mille fois un tour de montagnes russes!) c’est un pays plutôt montagneux, volcanique et nous avons passe beaucoup de temps en altitude.

Bilan:

18 Chicken bus

4 tuk-tuk

3 bateaux

2 pick-up 4*4

2 lacs et de multiples cascades

25h d’espagnol

2 couchsurfing

Immodium: Mylene 2 – 0 Alice

et près de 1400 km mais des dizaines d’heures de bus!

carte du parcours au Guatemala

carte guatemala

A / San Ignacio, Belize
B/ Tikal, avec camping à El Remate sur le lac Péten
Passage par Flores, Couchsurfing à San Benito
D/ Semuc Champey, camping.
Coban.
E/ Guatemala City, accueil chez Brenda et Chris.
Passage par Antigua une journée.
F/ Quetzaltenango ou Xela, cours d’espagnol.
G/ Tajumulco 2 jours puis retour à Quetzaltenango.
H/ San Pedro la Laguna, lago Atitlan.
Passage par San Marcos la Laguna, ville des hippies, (bobos malades)
Passage à Jaibalito, lac Atitlan.
I/ Panajachel, lago Atitlan
J/ Retour à Guatemala city chez Brenda et Chris.

 

2 Commentaires

Classé dans Amérique Centrale, Guatémala

Guatémala City et Antigua


Guaté city plaza centrale

Pour notre passage a Guatemala City nous sommes hébergés par Chris et Brenda. Chris est le fils de Betsy, pour ceux qui ont suivi la Californie, notre septuagénaire superwoman! Betsy à Capitola, Californie, USA

Nous avons donc pu nous reposer un peu et faire des choses qui vous paraitrons peut-être normales, anodines, mais rares pour nous! Comme prendre une douche chaude, pouvoir s’assoir sur des toilettes, laver ses affaires dans une machine à laver avec de l’adoucissant (le luxe quand on lave ses affaires à la mains, sous la douche froide!!), se connecter à internet haut débit et dormir dans un lit ferme avec des draps doux, propres et qui sentent bons!!  Comme quoi si on s’accommode de peu sur la route, cela permet de mieux apprécier certaines choses, ou des petits riens comme tout ça.

Guat. palais

Palais

Guaté city kaki

Kaki

Brenda a passé beaucoup de temps à nous montrer la ville de Guatemala City. Le centre ville qui se trouve dans la Zone 1 et n’a pas très bonne réputation en terme de sécurité. Mais nous avons tout de même fait un petit tour des principaux édifices et bien sur du marché pour déguster des specialités, soupes de dinde et soupe de cervelle de porc hummmm. Guatemala City est une agglomération qui compte près de 4 millions d’habitants et les zones les plus éloignées du centre se développent en centre des affaires et zones résidentielles pour la partie la plus aisée de la population. Avec eux, nous sommes allés dans plusieurs restaurants, vus des concerts et nous avons passé du bon temps!!.

Brenda nous a aussi emmenées découvrir la ville de Antigua, classe au patrimoine mondial de l’Unesco. Son vrai nom est Antigua Guatemala, anciennement la capitale du pays mais à la suite de nombreux tremblements de terre et dû à sa proximité avec des volcans en activités, les Espagnols décident de relocaliser la capitale, dans les années 1770. Les rues pavées annoncent la couleur! Se sera un défilé de vielles bâtisses au style colonial, d’églises et de palaces. Aujourd’hui Antigua vit du tourisme et des cours d’espagnol!

Antigua yellow

Alice et Brenda

Antigua couvent san domingo

Ancien couvent San Domingo, aujourd’hui hôtel et musée.

Antigua vue d'un hotel chic

Vue des toits d’un hôtel de luxe à Antigua

ANtigua arches et cireur Antigua perroquet

Para nuestro paso en la ciudad de Guatemala que será conducido por Chris y Brenda. Chris es el hijo de Betsy, para aquellos que han seguido de California, nuestra superwoman septuagenario!

Así que podríamos descansar un poco y hacemos cosas que habéis de aparecer normal, pero puede ser para nosotros, que llegan a ser raro! Como tomar una ducha de agua caliente, para sentarse en el bano, lavar los ropas en una lavadora con suavizante (de lujo cuando nos ropas se lavó con las manos bajo la ducha de agua fría!) Para conectarse a Internet la banda ancha y dormir en una cama firme con sábanas suaves, limpios y huelen bien! Al igual que lo que si tiene capacidad para poco en el camino, ayuda a apreciar mejor ciertas cosas.

Brenda pasa mucho tiempo para mostrarnos la ciudad de Guatemala City. El centro de la ciudad está situado en la zona 1 y no muy buena reputación en términos de seguridad. Pero de todos modos hicimos un pequeño recorrido por los principales edificios y por supuesto el paseo para disfrutar de una especialidad. Aglomeración Guatemala tiene casi 4 millones de habitantes y más lejos de la zona centro de desarrollo en las áreas de negocio y residenciales centrales de la parte más fácil de la población. Con ellos, fuimos a varios restaurantes y a ver musico de vivo y pasamos del buen tiempo.

Brenda también nos llevó a descubrir la ciudad colonial de Antigua muy Patrimonio Mundial de la Clase por la UNESCO. Su verdadero nombre es Antigua Guatemala , que era antiguamente la capital del país, pero después de numerosas tierra trenblement y debido a su proximidad a la actividad volcánica en el año 1770, el español decidió trasladar a la capital en un lugar sobre . Las calles empedradas sentó las bases ! Habrá un desfile de viejos edificios de estilo colonial en el estilo , la iglesia y palacios. Hoy vi Turismo Antigua y clases de español !

Antigua plaza centrale

Plaza Centrale, Antigua

Antiguaprocession

Procession avant la semanasanta

Antigua musique

Musique traditionnelle

Antigua femmes et enfants

1 commentaire

Classé dans Amérique Centrale, Guatémala

Lago Atitlan sous toutes ses coutures


Après un énième voyage épique en Chicken bus depuis Xela, sur les pentes abruptes du lac Atitlan, nous atterrissons à San Pedro de la Laguna, les pieds dans l’eau.

SanPedroCafe2etvolcan  SanPedroGraffAntiOGM

San Pedro est notre premier arrêt sur les bord du lac et nous en profiterons pour aller observer le lever du soleil, plutôt sympa au lieu dit: ‘narine de l’indien’. Mais attention, nous nous rendons sur des terres indigènes, escortées par notre guide armé d’une machette et apparemment d’un pistolet. Avec le développement touristique, la valeur des terres autour du lac explose et les enjeux économiques pour les locaux sont importants, donc chacun défend son territoire!

SanPedrocoucherdeluneNaricedelindio

SanPedroleverdesoleilNaricedelIndio

SanPedroleverdesoleilNaricedelIndio2

SanPedroNaricedelIndiodescente

SanPedroguideetmachette

Petit tour de ville à San Pedro La Laguna, côté locaux…

Le lac Atitlan est le plus profond d’Amérique Centrale avec plus de 340 mètres de profondeur. Il est aujourd’hui entouré de trois hauts volcans. Il y a 84 000 ans, la lac était lui aussi un volcan en pleine éruption, qui crachait des blocs de roches jusqu’en Floride et en Colombie! Ses abysses possèdent aussi de nombreux temples Mayas, et aujourd’hui on compte 3 différentes communautés indigènes autour du lac qui possèdent chacune leur dialecte.

A ce jour on peut observer que de nombreuses construction sont en dessous du niveau de l’eau (celles-ci principalement dédiées au tourisme) car le lac possède un cycle de 60 ans qui fait monter (et descendre par la suite bien sur!) le niveau d’eau à la vitesse de plus d’un mètre par an! Dans 10 ans le lac aura atteint son niveau maximum et de nombreuses construction de riches « gringos » au bord du lac seront sous l’eau.

SanMarcoleport

Sanpedropieddansleau

Il n’y a pas de route qui fasse le tour du lac donc le meilleur moyen d’atteindre un autre village est d’utiliser les petits bateaux, appelés lanchas qui relient les différents villages et qui peuvent rapidement devenir des « chicken-bateau » !!

Après San Pedro, nous allons au village de San Marco de la Laguna, haut lieu de la méditation du yoga et médecine parallèle pour les « blancs » de touristes hippies!! Bien tranquille mais un peu trop hippies (« flyés » comme dirait nos amis Québécois!).

SanMarcovuedepuislevillage

Nous optons donc pour un tout petit village, Jaibalito, ou l’on accède uniquement par bateau ou à pied et qui est constitué d’un croisement de deux rues! Pas de véhicule motorisé, simple et non touristique, cela nous va à merveille… Nous partons faire une randonnée jusqu’au village voisin, qui prépare le vendredi saint pendant que d’autres jouent au foot’ ou font la lessive. Le village est entouré de plantation de café comme il y en a beaucoup tout autour du lac

santacruz ready for semana santa

Santacruz no washing machine

Santacruz view

Santacruz good place to be

Pour finir ce tour du lac nous débarquerons en pleine Semana Santa (c’est une fête religieuse mais aussi les seuls congés payés des Guatémaltèques) à Panajachel, en plein bain de foule. Expérience intense! Tout les jeunes des alentours viennent profiter de leur vacances et des concerts gratuits sur les bords du lac et tous les villages alentours débarquent par pick-up entier pour vendre leur artisanat ou pour pic-niquer sur la plage!!!

Pana -view

PAna-Chargement chicken bus Panajachel indigene

ENGLISH After one more epic travel on chicken-bus from Xela, going down the steep slopes of the Atitlan Lake, we land in San Pedro de la Laguna.

SanPedrovuedesdocks

San Pedro is our first stop on the lake, where we will go for a sunset, at ‘Indian nose’. We are going on the indian land, with a guide who got a machete and suposely a gun. With the big economic touristic boom around the lake, the land take more and more value and people look after it well.

Lake Atitlan is the deepest lake in Central America, with more than 340 meters. Today there is 3 volcanoes around the lake. 84 000 years ago, the lake was a volcano in activities who throw rocks as far as Florida and Colombia! There is also many Maya temples under-water and today we count 3 different Maya indian communities with each one there own dialect.

santa cruzPecheur

 Today we can see many houses are under-water because the lake had a 60 years cycle that make the water going up (and down!) as fast as more than one meter per year! In ten year the lake would be at his maximum and a lot of ‘gringos’ house would be under-water.

Santa cruz pont branlant

 There is no road that goes all around the lake, so the onlyand fast way to travel is by little boat who can become ‘chiken-boat’!!

After San Pedro, we heading for San Marco de la Laguna, mecca de meditation, yoga and other medecine for white hippies!!! Very nice and quiet but too hippie for us!

San marco lune

San Marco pleine lune

Jaibalito- waiting for a boat

Jaibalito

So we decide to go in a little remote village, where you can only get by boat or by foot, and where there is only 2 streets! No engine, no car, no motors, simple and non-touristic, perfect for us…. The village is surround by coffe plantation. We made a walk to Santa Cruz nice liitle village which get ready for the Holy week, play football and make landry…

Santa cruz linge

SantaCruz

santacruz ados

Santa Cruz

LacAtitlanPlandeCafe

Plan de café

SanPedrocafe1

To finish our lake tour, we arrive in a middle of the Semana Santa (it’s religious but it’s also the only paids holidays for the Guatemaltec) in Panajachel. It’s very intense! All the young people for aroundcome down for there holidays and the free concert by the lake and all the village around come down in the back of trucks to sell there artisanat and to pic-nic on the beach!!

Panajachel- una mama

Panajachel-playa

Playa samedi de Paques à Panajachel

Panajachel vélomotobus

Pana - arbre inside

2 Commentaires

Classé dans Amérique Centrale, Guatémala

En route pour Fuentes Georginas


Si Xela n’est pas aussi prisée que d’autres lieux par les étrangers pour prendre des cours d’espagnol, la ville n’en est que plus agréable et il est quand même possible de faire de belles et agréables sorties dans les environs, comme aux sources d’eau chaudes: Fuentes Georginas.

Zunil champs Zunil - laitues

Zunil flics qui poussent

La police pousse la voiture, en panne

Si Xela no es tan preciado como otros lugares por los extranjeros para tomar cursos de español, la ciudad lo sólo haber sido más agradable y es cuando meme posible de hacer salidas bellas y agradables en los alrededores, como a las fuentes calientes de agua: Fuentes Goerginas.

Xela - fuentes georginas

Xela Fuentes georginas 2

xela hot water

Xela fuentes georginas 3

1 commentaire

Classé dans Amérique Centrale, Guatémala

Quetzaltenango ou Xela pour les intimes!


Xela parque centrale general

Quetzaltenango ou plus facilementXela est la deuxième ville du Guatemala.  Le nom maya deXela est « Xelaju ‘no » qui signifie « en dessous de 10 montagnes » et la ville existait plus de 300 ans avant que lesconquistadors espagnols arrivent au début des années 1500.  Nous posons bagages à plus de 2000 mètres d’altitude pourprendre une semaine intensive de cours d’espagnol.

Xela-parque central

Xela femmes sur les marches

La ville regorge de petites écoles qui offrent: des cours en un à un (un prof pour un élève), de séjourner avec une famille pendant la période de cours et de faire des activités ou encore du bénévolat le temps de son séjour. Le choix n’est pas facile, mais nous optons pour Ulew Tinimit, une petite école qui semble avoir bonne réputation. (Bien mais sans plus)

Xela familia

Famille d’accueil

Xela- Alice y Chipito

Xela- Chipito

Les 25 heures de cours sont plus qu’intensives car en une semaine nous étudions tous les temps et leurs verbes irréguliers mais aussi des règles de grammaire ici ou là, et bien entendu une tonne de vocabulaire!! Donc tous les après midi, c’est révisions et devoirs! Nous avons participé à une activité un peu ratée, dans le village voisin de Salcaja. C’est un village réputé pour son tissage mais nous ne voyons qu’un métier a tisser, et également réputé pour son église mais elle était fermée! ouhouh Sans parler des centaines de pétards et de feux d’artifices à 2m de nous, sympas pour les oreilles, et de l’orchestre qui joue une musique assez chouette sauf quand les chanteurs donnent de la voix. Autant d’habitude nous prenons beaucoup de photos, cette fois-ci c’est nous qui avons été pris en photo, et une vingtaine de fois!

ela verbes irréguliers

Xela - Salcaja, tisseur

Xela - salcaya tisseur mains

Xela- salcaja église fermée

La vie avec la famille nous a permise de voir un peu l’intérieur du Guatemala avec une famille d’un niveau économique moyen. Ils sont assez contents parce que généralement, ils ont des étudiants Américains qui ne parlent pas un mot d’espagnol et qui parlent en anglais entre-eux!! On découvre certaines choses comme le racisme entre Indigène et Latinos, on ne comprend toujours pas pourquoi ils ont une télé écran plat mais pas de machine à laver. On discute un peu des différences entre nos pays. On fait faire des bonds à la femme quand on lui explique le fonctionnement du chauffage central en hiver chez nous… Bah oui, elle, elle allume un saut de charbon dans la rue (pour la fumée) et ensuite elle l’amène  dans le salon – salle à manger- cuisine pour que tous se réchauffent autour!!!

Nous avons aussi découvert la jeunesse révolutionnaire qui tous les ans , avant la Semana Santa, défile déguisée dans les rues,  ( un peu en mode KKK :-/ ) pour manifester contre les politiques, la corruption à tous les niveaux et les inactions du gouvernement.

Xela étudiants

Les marchés très animés, toujours! Et il est possible au Guatemala de transporter des oeufs, en pick-up!

Xela marché

Xela transporter des oeufs dans un pick up

Xela marché 2

Quetzaltenango o más fácilmente Xela es la segunda ciudad de Guatemala. Es pues tiene más de 2000 métres de altura que nos posamos mochilas para tomar una semana intensiva de curso de español.

La ciudad tiene muchas escuela que ofrecen cursos uno por uno (un profe para un estudiante), de se quedar con una familia durante el período de curso y de hacer actividades o todavía el voluntariado el tiempo de su curso. La elección no es fácil, sino optaremos por Ulew Tinimit, una pequeña escuela que parece tener buena reputación.

Xela étudiants crowd

 Las 25 horas de curso son más que intensivas porque en una semana vamos a ver todos los tiempos con los verbos irregulares pero también réglas de gramática y mucho de vocabulario. ¡ Pues todo ellos tardes es revisiones y tareas!

La vida con la familia nos permitió de ver un poco el interior de Guatemala con una familia de un nivel económico medio. ¡ Discutimos pocas diferencias entre nuestros países, son bastante contento porque generalmente son estudiantes americanos que no hablan una palabra de español y quiénes hablan entre ellos en inglés!  Nos enteramos de ciertas cosas como el racismo entre Indígena y los hispánicos, lo no comprendemos siempre por qué tienen una tele pero ninguna máquina para limpiar los ropas. ¡ Nos hacemos hacer botes a la mujer cuando le explicamos el funcionamiento de la calefacción central en invierno en nuestra casa, sí ella enciende un salto de carbón en la calle (para el humo) y luego lo hace en el salón – sala comer cocina por todos recalentarse alrededor!

 

Vivre un peu plus longtemps au même endroit permet d’observer des détails, des manières de vivre et  d’agir différentes…

Xela print photos

Imprimer des photos

Xela - jour de match

Jour de match

Xela indigènes

Pas de poussettes!!

Xela cireur et lecteur

Xela view

Xela-parque centrale colonnes

2 Commentaires

Classé dans Amérique Centrale, Guatémala

La religion au Guatemala


San Marcos, iglesia

Vous vous souvenez certainement du prêtre qui nous fait son serment dans le bus, à chaque voyage nous y avons droit!

Et bien on peut dire que ici nous sommes bercées par le religion, elle est présente partout , tout le temps et encore plus la semaine passée avec la Semana Santa (la semaine sainte avant le weekend de Pâques) Ce sont donc des processions à profusion dans toutes les villes et villages du pays. En gros ça sens la messe a chaque coin de rue!

Xela tapis coloré      Xela tapis coloré fin

femmes attendant de porter le charXela tapis et autel

avant l'arrivée de la procession

On a eu notre baptême de procession à Xela, de nuit, à la sortie de la messe, ce sont des centaines de personnes dont une vingtaine qui portent un char avec le Christ qui lui-même porte sa croix. Ainsi ils défilent autour de la place principale. Ils s’arrêtent devant des parterres de sciures et d’offrandes (fruits et pain) qui représentent des images du Christ, de la Sainte Vierge. A chaque autel, le défilé s’arrête, le prêtre fait un sermont puis tous ensemble, à genoux ils prient. Et ainsi de suite tout autour de la place centrale et des rues avoisinantes, suivit par la fanfare de l’église et derrière :le marchand de glace! Très intéressant et surprenant parfois…

Femmes portant le char

Allumer l'encens

A chaque moment, la religion est là pour guider vers le droit chemin. Ce sont donc souvent des affiches et peintures (ou des billets) qui nous le rappelle!

San pedro- Dios es amor

Dieu est amour

San Pedro si murierias

Si tu mourais aujourd’hui, où passerais-tu le reste de l’éternité? tu choisis

San pedro cambia tu vida

Seul Jésus Christ peut changer ta vie

¡ Usted se acuerda ciertamente del sacerdote qué nos hace  en el autobús, tiene cada viaje tenemos uno!

Y bien podemos decir que aquí somos mecidas por religión, está en todo, todo el tiempo y todavía más la semana pasada con Semana Santa (la Semana Santa antes del fin de semana de paques)

Esto son pues las procesiones a profusión en todas las ciudades y los pueblos del país. ¡ Al por mayor ca siente la misa tiene cada esquina de calle!

IMG_5026

Xela prière

Tuvimos nuestro bapteme de procesión en Xela de noche, en la salida de la misa, las centenas de personas de las que una veintena que llevan carros con Cristo que también lleva su cruz desfila alrededor del plaza principal. Se paran delante de arriates de ciures y de ofrendas (fruta y pan) que representa imágenes del Cristo, de Virgin Saintísima. En cada el desfile se para, el pretre hace un juramento luego todos juntos, tiene rodillas ruegan. ¡ El mismo por todos lados del plaza central y las calles cercas, siguió por la tocata de la iglesia y el vendedor de helados! ¡ Visión surrealista tiene cierto momento!

homme portant le char
En cada momento, la religión está allí para guiar hacia el camino derecho. ¡ Son a menudo pues carteles y pinçures que nos lo recuerda!

chicken bus jehovah

Jehovah est mon pasteur

San Pedro que el senor

Que le seigneur te bénisse, te protège et te laisse vivre en paix

San Pedro -jesus

Jésus est le seigneur de San Pedro de la laguna

San Pedro  jesus dijo

Jésus a dit: Je suis le chemin et la vérité, et la vie, personne ne va au père sans passer par moi.

3 Commentaires

Classé dans Amérique Centrale, Guatémala