Quito, une ville coloniale comme on les aime!


La ville Coloniale, le centre historique

Quito San blas

Nous ne sommes pas des très grandes fans de grandes villes (mais plutôt des grands espaces). Néanmoins, nous avons été enchantées par la capitale Équatorienne : Quito. Plusieurs théories explique l’origine de son nom. L’une, lui attribuerait son origine d’une tribu indienne, nommée Quitus, installée bien avant que les inkas arrivent, début 1500 ou encore les Espagnols fin 1500. Mais la plus acceptée est la suivante, sa dénomination viendrait des langues tsa’fiki et cha’fiki, selon lesquelles le mot quito ou quitu serait  traduit par « tierra en la mitad del mundo« , ou en français, la terre au milieu du monde…

Quito est une ville située à 2800 mètres d’altitude, sujette aux tremblements de terre et aux éruptions volcaniques de son voisin Guagua Pichincha. Le centre historique de la ville, classé au patrimoine de l’Unesco, nous offre un défilé d’édifices religieux et coloniales, de petites rues pavées et de grandes places ensoleillées. Un régal.

Quito maisons coloniales Quito rue centre ville

Quito jolie rue de nuitQuito batisse coloniale

Si la vielle ville est très agréable nous fuyions la nouvelle ville et son quartier surnommé  Gringolandia (quartier des gringos, des étrangers)… Car tout y est artificiel, occidentalisé et idéal pour consommer en masse tout ce qui est importé, les commerces, sont bien entendu propriété de gringos et tout y est en anglais. Bref, c’est un quartier pour se sentir chez soi dans un autre pays ou pas… Ridicule!

La basilica del voto nacional

La construction de la basilique a été décidée par l’Assemblée nationale de l’Équateur en 1884. Les plans ont été dessinés par un architecte Français, Emilio Tarlier. Elle mesure 150m de long, et 35m de large. Nous sommes montées en haut d’une des 2 tours de 78m de haut, et plus de 300m.

Quito Basilica devant Quito Basilica inside Quito Basilica la tour Quito Basilica outside Quito Basilica rosas Quito vue depuis Basilica

Le téléphérique de Quito

Le jour suivant, nous prenons un peu (beaucoup) d’altitude, pour nous hisser en haut du téléférique qui surplombe la ville à plus de 4100 mètres d’altitude. Nous observons la ville qui s’étale sur 60kms!! dans une vallée, bordée au loin des plus hauts sommets du pays dont le Volcan Cotopaxi et son cône enneigé.

Quito Mylene en haut du Teleferico Quito Teleferico Ville + Vallee Quito Teleferico vue Cotopaxi

La Mitad del Mundo

Lors de notre séjour à Quito, nous sommes également allées sur l’Équateur, la ligne imaginaire qui coupe la Terre en deux. D’abord dans l’espace officiel, façon « Disneyland », sa sculpture, ses galeries, restaurants et boutiques et la fausse ligne… bref. Puis nous sommes allées dans l’autre musée, l’écomusée Intinan(à droite où la vraie ligne passe),  et nous avons réalisé quelques expériences assez surprenantes…La première consistait à mettre un oeuf en équilibre sur un clou, pas évident, mais possible! Nous avons ensuite essayé de marcher sur la ligne les yeux fermés mais impossible de marcher droit!! L’expérience de l’eau ensuite, sur la ligne, puis dans l’hémisphère sud, puis dans l’hémisphère nord! Et enfin, une expérience de force. Il faut tendre les bras en avant tendus, quelqu’un pousse et nous avons de la résistance dans un hémisphère ou dans l’autre. Mais sur la ligne notre corps résiste moins. En effet, la gravité est moins importante pour une histoire d’attraction de pôles annulée… Le poids aussi est différent car c’est la partie la plus ancrée de la terre et le centre de la Terre est très loin!!

MDM gravité

En Equateur, votre poids est plus faible que dans votre pays. Car c’est la partie la plus ancrée de la terre et nous sommes loin du centre de la Terre et la force de gravité est moindre.

MDM la vraie ligne

La vraie ligne de l’Equateur

MDM oeuf raté

Oeuf en non équilibre sur un clou

MDM oeuf ok

Oeuf en équilibre sur un clou

MDM marcher droit

L’expérience de marcher sur la ligne les yeux fermés

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Amérique du Sud, Equateur

2 réponses à “Quito, une ville coloniale comme on les aime!

  1. Merci les filles de nous faire vivre votre voyage depuis la lorraine .
    c’est genial de decouvrir vos aventures .
    On vous fais d enormes bisous , vous nous manquez .

  2. Anne (Sherbrooke)

    J’avais hâte de voir vos blogues sur l’Ecuador…..superbe travail les filles 😉
    Bonne continuation xx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s