Popayan, une ville en robe blanche


Popayan parque central

Petite ville coloniale crée en 1537 avec de nombreuses églises et bâtiments aux murs blancs. L’histoire raconte que les murs étaient anciennement recouvert de chaux pour limiter les invasions de moustiques. D’autres racontent que le blanc permettait de repérer plus facilement les noirs et ainsi de les éviter. On préfère la version des moustiques! C’est surtout que après le tremblement de terre de 1983, la ville était de milles couleurs, mais les architectes ont voulu redonner le ton colonial à la ville en imposant la couleur blanche à tous les édifices. Cependant certains qui trouvaient cela un peu arbitraire ont failli à la règle en laissant quelques façades crème ou jaune pâle.

Popayan sous le pont

Popayan fac d'art
La ville, classée au patrimoine de l’Unesco pour sa gastronomie est également réputée pour maintenir ses méthodes traditionnelles de préparation à travers la tradition orale. La ville est la capitale du Cauca entre deux des trois cordillères qui coupe la Colombie dans sa longueur. Elle se situe à plus de 1700 mètres d’altitude dans la vallée de Pubenza qui est plutôt verte et vallonnée. Nous sommes au croisement de différentes zones thermiques : les Andes, le Pacifique et l’Amazone. Le climat est donc le même toute l’année avec 20 degrés de moyenne.

Popayan iglesia

Popayan vendeur de rue

Popayan rue

Popayan vendeur de rue mondial

Non loin de là, se trouve le petit village de Silvia et le mardi c’est jour de fête puisque c’est jour de marché. La population indigène locale, les Guambianos s’y retrouvent et viennent faire leur marché. Nous avons fait le nôtre également!

Popayan - Silvia Guambianos

Popayan - Silvia hauteur sur le marché

Popayan - Silvia vendre du riz

Popayan - Silvia camion

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Amérique du Sud, Colombia

3 réponses à “Popayan, une ville en robe blanche

  1. Mum

    Hola, Alice.
    Si on te voit de dos, il te manque tout de même un couvre-chef local.
    Bisous
    Mum

  2. Mum

    Hola, Mylène
    Qu’est-ce la voiture que l’on voit sous le pont? Serait-ce une Coccinelle?
    Oui , non? Ou tout autre modèle étranger importé en Colombie ?
    Bisous
    Mum

  3. Cassez

    Bonjour le 21 juillet 2014
    je n’ai plus visité le site depuis janvier-février… et je regrette!!
    Bravo pour toutes les remarques , pour les photos… il nous manque les odeurs et le bruit avec la photo du marché. C’est vraiment extra!

    et ça me donne des idées, pour l’année prochaine avec mes élèves de 6° (étude de paysages) ou de 4° le passé colonial, le développement économique , les communications : ex canal de Panama…
    avez -vous aussi des remarques sur la pollution…

    Et pourquoi pas au retour un passage devant les élèves ou une comm!

    Continuez de vous éclater et fabriquez-vous encore de nombreux souvenirs!!

    Bertrand-Régis KC( famille de Mylène)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s