Tayrona, un paradis qui se mérite


Tayrona vue sur la plage A quelques heures de bus de Cartagena, tout le monde nous conseille d’aller au Parc National Tayrona, le long de la côte. On prend donc la route direction ouest. A l’entrée du parc, on nous propose une navette pour nous rapprocher des plages et des campings. Etant donné, que nous avons nos gros sacs à dos de 20 Kg, nous acceptons!5minutes plus trad seulement, fin de la route! On nous indique alors le chemin pour rejoindre la plage et les camping à seulement « une petite heure de marche ». Un peu étonnées, énervées (d’être avec nos gros sacs au milieu de la nature et de ne pas avoir eu les informations comme quoi il y a une heure de marche !)  on démarre toujours dans une chaleur étouffante espérant rejoindre rapidement la plage pour profiter de l’air marin.  Tant bien que mal, après plusieurs montées et descentes, nous voilà sur cette plage sauvage aux vagues violentes dont sa magestuosité nous avait été vantée. Au moins pour ça, on nous avait tout dit! Bref, on a galéré mais comme d’habitude ça valait le coup! 🙂

 Tayrona Alice la mule

Tayrona.La longue route a la plage

Nous trouvons où poser notre tente et nous allons explorer ce petit bout de nature qui a échappé à la course au pétrole. Ce sera aprés-midi escalade de rochers, baignade et sieste sur la plage…

Tayrona Escalade de rocher Mylène

Tayrona balade sur la plage

Tayrona Petit singe

Le lendemain matin, nous partons en forêt pour observer les petits singes blancs et rencontrer un garde du parc, chargé de surveiller la plage aux tortues. Il s’agit d’une plage interdite au public car de nombreuses tortues viennent y pondre leurs oeufs la nuit. Seulement un petit pourcentage va survivre. Leur mission est aussi de protéger ces oeufs, des oiseaux en les recouvrant de sable.

Tayrona Plage et grosses vagues

Tayrona enfin la plage

Pour repartir, nous optons pour le portage de nos sacs par des chevaux et nous les suivons au petit trot et en moins de 20 minutes nous sommes au point de départ du sentier! Pour info, ceux qui souhaitent y aller, le chemin « pour les chevaux » est beaucoup plus rapide et plus court.

 Tayrona retour avec chevaux

Publicités

1 commentaire

Classé dans Amérique du Sud, Colombia

Une réponse à “Tayrona, un paradis qui se mérite

  1. onnesaisjamaisdesfoisque

    Je tâcherai de me souvenir du chemin des chevaux, au cas où hein! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s