El Salvador express


Extrait d’un courrier (désolé pour ceux qui l’ont déjà lu mais maintenant il est illustré)
« Départ mercredi 23 avril, debout à 4h pour partir du Guatemala… à 5h du mat’ on prend un taxi pour prendre le bus (Tica bus, c’est une compagnie qui relie toutes les capitales d’Amérique Centrale). Départ en bus à 6h. Passage de frontière Guatemala-El Salvador vers 9h. Grande file d’attente du côté Guatemala. Puis on remonte dans le bus et pour le Salvador, c’est l’officier qui monte dans le bus, mais on n’a pas de tampon! La police fouille des sacs, mais pas les nôtres! On change de l’argent, enfin ce qu’il nous reste de Quetzals en Dollars !! Et oui ici, au El Salvador, ils utilisent les dollars Américains les cons!!! Du coup plein de trucs ont des prix ridicules en centimes (0.25$ ou 0.50$), mais on sent quand même que la vie est plus chère et nous avons la légère impression qu’ils vivent un peu au-dessus de leurs moyens… 

El Salvador border

On arrive a San Salvador vers midi. On demande les indications pour prendre le bus qui nous emmène aux plages de La Libertad. En gros, on traverse à pieds tout le centre de San Salvador en direction d’un parc indiqué par notre guide de voyage. Les rues sont sales et à chaque fois que l’on demande notre direction « c’est trois blocs plus loin » nous dit-on… Bon en gros 20 blocs plus loin on arrive au parc et là encore, c’est 3 blocs plus loin!!! Mais les gens sont sympas et aidants, un agent de sécurité nous indique du bout de son fusil le terminal des bus!!

El salvador sable noir
On arrive, un mini bus à 1.5$ va exactement où l’on veut aller, c’est-à-dire à Tunco, un village de surfeurs sur la côte Pacifique. Mais quand on arrive dans le bus, le chauffeur nous demande 3$ chacune… Bah oui c’est parce qu’on a des gros sacs!!Non mais n’importe quoi, les locaux en ont des plus gros que nous! Donc, on opte pour le bon vieux chicken bus qui coûte 0.60$ et dans lequel, on rencontre une vieille, bien aimable qui, 1h45 plus tard, à la Libertad, nous indique où faire nos courses et où reprendre le bus pour Tunco. On fait nos courses mais c’est vraiment bizarre car tout est en dollar, (et très peu cher pour des dollars) donc des courses qui nous coutaient 100 quetzals au Guatemala bah là c’est 2.5$ …) Ensuite, on reprend le bus pour Tunco 0.25$. Enfin, à 17h, on pose nos fesses sur le lit d’une auberge de jeunesse à Tunco, pfffou longue journée. Il fait chaud chaud chaud, on transpire, on est fatiguées mais on va quand même faire un plouf dans les grosses vagues du Pacifique et marcher sur la plage au sable noir.
El Salvador -Tunco
Deux nuits à Tunco, à transpirer de grosses gouttes, à nager dans l’océan Pacifique et ses vagues supers puissantes, à marcher sur la plage de sable d’une couleur peu commune, et à manger des délicieux Pupusas (galettes de riz fourrées de ce que l’on veut; la traditionnelle c’est : Purée de flageolets + Fromage fondu + chicharone (peau de porc grillée)… En général, on trouve les gens très curieux, ou accueillants et très spontanés, tout le monde est gentil et vient nous parler! Par contre ils croient toujours qu’on vient des Etats-Unis ce qui nous agace toujours autant…!
El salvador Aliss
El salvador myl
Sorry we didn’t translate, because we are moving too fast at that time
Lo siento no traducion porqué vamos demasiado rapidamente
Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Amérique Centrale, Salvador

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s