Big Sur, le début du périple


avant de partir

Nous allons chercher le camping car

L’histoire d’un gros stress
En partant chercher le camping car en Bart (RER de San Francisco) avec tous nos bagages… La blague : en arrivant à destination, la moitié de l’équipe sort et là PAF les portes se ferment, et le père Philippe, Alice, et Mylène se retrouvent bloqués dans le train à faire les 100 pas d’un bout à l’autre mais toutes les portes étaient fermées… Les 3 autres à l’extérieur avec un anglais grivois essaient de se faire comprendre auprès du chef de quai et des autres voyageurs. 5 minutes de stress plus tard les portes s’ouvrent… C’était le contrôleur qui nous a vu dans les vidéos de surveillance, pour une fois elles servent.

En route avec Oscar le camping car!

Premier jour et premier fast-food « Jack in the box ». Comment ça ce que l’on a mangé? un burger of course!!

Sortie Jack in the boxverres de Jack

On commence par les routes sinueuses de la côte au sud de San Francisco. Un bon moyen de s’habituer à la conduite automatique, à taille imposante, au poids et à puissance (toute relative !) d’Oscar. On se faufille donc le long de la côte avec ravins en bord de route et vues époustouflantes sur l’océan. Nous suivrons pendant quelques heures un groupe de baleines qui descend vers le sud, nous les perdons ensuite de vue, bah oui elles vont tout droit, nous ça tourne!

Big sur fleuri

surfersBig sur

Regardez bien… il y a des surfeurs!

 

bigsur and graff

sunset Big sur

Big Sur et la côte californienne ont aussi été un refuge et une inspiration de Jacques Kerouac. On comprend pourquoi! C’est un repère de surfeur et de hippies mais aussi de gens de la ville qui fuient San Francisco le temps d’un weekend, donc la route est bien chargée!! Les plages aussi le sont, pas de touristes, mais des sea lions, aussi lourds qu’une voiture (américaine) et plus rapides en course qu’un humain!

huges sea lions

Sea lions

Big sur c’est parfait pour notre programme, le soir on en a plein la tête d’en avoir « plein la vue ». Nous fuyons  les campings hors de prix (75$ la nuit) et nous nous installons pour notre première nuit en bord de route. Le niveau n’est pas bond mais heureusement il y a un tas de sable « ça fera l’affaire » comme dit le père Philippe. Les 2 cadets sont ravis de retrouver les joies du tas de sable 😛

étape 1 : remplir un seau de sable avec une balayette

étape 1 : remplir un seau de sable avec une balayette

étape 2 : disposer le sable ou regarder

étape 2 : disposer le sable ou regarder

étape 3 : résultat "ça fera l'affaire"

étape 3 : résultat « ça fera l’affaire »

Ensuite il faut s’installer à l’intérieur, petit topos du quotidien en camping car…

fermer les stores

fermer les stores

mettre les draps

Faire son lit!

princesse maurice

Faire la princesse ou dormir

installation

No comment! haha

Lake Ming sunrise

Lever de soleil Lake Ming sur la route du Death Valley 2ème nuit

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Amérique du Nord, U.S.A

3 réponses à “Big Sur, le début du périple

  1. Aline et Gauthier

    cool le campervan !!!! Profitez bien de la famille !!!
    des bisous

  2. Anamaria Gomez-Upegui

    Nous sommes avec vous !
    Merci de partager votre aventure!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s