Winnipeg, capitale du Manitoba


Imaginez un peu Julien Leperse : regard droit devant, bras tenant fermement une petite carte.

TOP : Ville à l’origine du nom de Winnie l’Ourson, au confluent de la rivière Rouge et de la rivière Assiniboine, surnommée le « Bull’s Eye of the Dominion » (centre du Dominion), je suis située à mi-chemin entre l’océan Atlantique et l’océan Pacifique, Capitale de la province du Manitoba, je suis une ville très cosmopolite, destination favorite au Canada de beaucoup d’immigrés, et dont le coût de la vie est un des plus attractif de l’Amérique du nord. Je suis aujourd’hui une des ville les plus culturelle du point de vue ethnique au Canada. Je suis également une ville dont 5% de la population est francophone, il s’agirait de la plus grosse communauté francophone du Canada en dehors du Québec… Je suis, je suis… Tadaaa.

WINNIPEG

DSC_9181

**************** ENGLISH **************************************
Just imagine, Julien Leperse (presenter of a show on French TV called « Question pour un Champion »(make a riddle speaking very fast to let guess what is he speak about, can be someone, something…)

TOP : City that gave birth at Winnie the Pooh, located at the confluence of Red River and Assiniboine River, have been called « Bull’s Eye of the Dominion », i’m located midway between Atlantic ans Pacific océans, capitale of Manitoba Province, i’m a very cosmopolitan city, favorite destination of many migrants, and where the cost of life is one of the most attracted of thé north america. I’m now one of Canada’s most ethnically diverse cities. I also have 5%of francophone, i have the biggest frenchspeaking community after the province of Quebec…. I’m, i’m… Tadaaa

WINNIPEG ********************************************************

Un peu d’histoire, Le Fort Gibraltar.

Dés 1738, la région attire les commerçants de fourrure. Au croisement des rivières Rouge et Assidoine se dressait le fort de Gibraltar construit entre 1809 et 1810 par la compagnie du Nord-Ouest. Celui-ci joue un rôle important dans le conflit des deux empires de la traite des fourrures, la compagnie du Nord-Ouest et la compagnie de la Baie d’Hudson. C’est la compagnie du Nord-Ouest qui exploitait à la base les eaux intérieures du Canada. Des voyageurs employés de la compagnie transportaient les produits et marchandises d’un fort à l’autre. Après 20 ans d’activité, fin du XVIIIème siècle, elle contrôlait 78% de la traite des fourrures canadiennes. De quoi rendre jalouse la compagnie de la Baie d’Hudson et ses 130 années d’activités. Ce qui mène à une rivalité et un conflit entre les deux compagnies. En 1816, le fort est détruit par la colonie de Selkirk, puis reconstruit l’année d’après, il changera ensuite de nom et deviendra le fort Gary. Détruit en 1852 par une inondation de la rivière Rouge, le fort actuel a été reconstruit en mémoire en 1978, par le Festival du Voyageur.
Les Peuples Premiers venaient échanger leurs fourrures (loup, ours, renard, castor (la plus recherchée), bison)) contre des objets divers et variés comme des brosses à dents, des perles, des vêtements, des fusils, des ustensiles de cuisine…

DSC_9216

**************** ENGLISH **************************************
Since 1738, the area attract fur traders. At the confluence of Red and Assidoine raised Fort Gibraltar, built in 1809-1810 by the North West compagny. It played an important role in the conflict between this compagnie and the Hudson’s Bay compagny. It was North West compagny  which was exploiting the interiors waterways of Canada and employing traders to move their provision and then fur from one fort to another one. After 20 years of activities, end of 18 century, the Fort Gibraltar controlled 78% of the fur trade in Canada. Hudson’s Bay become jalous because of its 130 years of activities. Which lead to a conflict between the two compagnies. In 1816 the fort was destroyed by the colony under Lord Selkirk’s initiative. It was rebuilt the year later. Then it changed the name and become Gary Fort. It was destroyed in 1852 because of a flooding of the Red river. In 1978, a new fort iss built in memory, by the Festival du Voyageur.
First Nations came exchange their fur (wolf, bear,bison, fox, beaver (the most popular) against objects diverse and varied as toothbrushes, pearls, clothes, rifles, kitchenware…

DSC_9215
***********************************************************************

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Amérique du Nord, Canada, Far West Road

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s