Par Toutatis une ferme aux SANGLIERS / wild boar farm


Manger du sanglierAttention attention des gauloises envahissent  un élevage de sangliers à Saint-Camille. Les héros de la bande-dessinnée de René Goscinny et Albert Uderzo seraient enchantés et auraient certainement dévalisés tout le stock! Nous nous sommes contentées de goûter le jambon, la panchetta et un rôti…. Tendrement succulent!

sanglière

Depuis 20 ans, François Bélisle et Lise Chartier se passionnent par l’élevage de cette bête sauvage et la commercialise petit à petit. La ferme compte aujourd’hui une dizaine de laies (truies sangliers), un mâle et une vraie cochonne pour faire des sanglichons. Les sanglichons quand ils ont l’apparence du cochon ont le caractère sauvage du sanglier, et inversement. Certains naissent moitié-moitié, pyjama rayé avec le torse nu ou l’inverse….bref entre le zèbre et la vosgienne!!!

À savoir qu’ici au Québec, le sanglier n’est pas courant dans les forêts car ce n’est pas une espèce  endémique. Importés dans les années 70 au Canada, cette espèce compte aujourd’hui quelques évadées. Aujourd’hui retournés à l’état sauvage, les évadés des élevages deviennent un problème dans le Saskatchewan, car ils détruisent les cultures et les pâtures. (clin d’oeil pour Le François)

marcassins jumeaux

marcassins trio

Le sanglier est une espèce organisée en société matriarcale, il faut donc isoler les femelles dominantes afin qu’elles soient toutes fécondées. Elles disposent chacune d’un parc individuel où elles sont chacune un point d’eau, un abri et de la boue! Et oui, ça retourne tout les sangliers!! Une laie fait 6 à 8 marcassins par gestation, et a deux portées par an. Étant donné qu’à l’état sauvage, l’accouplement n’a lieu qu’une fois par an, les producteurs veulent aménager 40 âcres (15 hectares) de forêt avec clôture et installation de contention. Ils pourront ainsi les grader en liberté et leur permettre d’avoir un meilleur espace de vie, plus naturel.

Ils transforment toutes ces petites bêtes en jambons, saucisses, rôtis et autres délices qu’ils vendent en vente directe.

Ces producteurs possèdent également un troupeau d’une trentaine de vaches laitières : holsteins et jersiaises.

Suite à un besoin de mise aux normes au niveau du confort animal deux possibilités se sont présentées: soit construire une fosse à fumier, soit passer leur cheptel en race jersiaise ce qui leur permettait d’éviter la mise aux normes, étant donné que cette race est plus petite et rejette moins de fumier et est plus a l’ aise dans leur étable entravée…

Étable entravéeIl n’y a qu’un seul batiment avec le foin en vrac à l’étage et les vaches en dessous, ce qui limite les déplacements pour nourrir les animaux, très pratique pour le climat hivernal et les mètres de neige. Nous y étions le jour où ils vidaient le fumier avec les épandeurs,  l’odeur printanière du Québec : le lisier! Ils n’ont pas trop de problème en hiver avec l’évacuateur l’hiver malgrè le gel et la neige, car une partie reste toujours à l’extérieur, et toujours la même partie, cela évite donc le gel.

L’étable est entravée, ou à l’attache. Étant donné le peu d’espace il se sont fabriqués une magnifique machine à dérouler le foin. 

Afin de se diversifier ces agriculteurs exploitent également leur forêt pour vendre du bois de chauffage.

JersiaiseUn vrai régal cette visite, Alice se sent comme à la maison, on parle ration, quota et fenaison (ils nous annoncent même que fin mai, ils devraient faire des foins!! bien qu’il y a deux semaines il y avait encore de la neige!!), Lise la proprio à l’air de prendre aussi du plaisir à nous faire visiter et remarque qu’elle n’a pas à faire à des touristes classiques quand elle dit  » vous repérez tout vous! »

On repart toutes ressourcées et chargées de bonne viande et d’oeufs pondus comme chez mémé 😉 à l’ancienne au fond de la grange !!

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Canada, Sherbrooke

2 réponses à “Par Toutatis une ferme aux SANGLIERS / wild boar farm

  1. Raymond Ferland

    Bonjour. Est ce que on peut acheter directement a la ferme? Si oui, quelle est votre adresse ?
    Merci.
    Raymond Ferland. 450-53-0728. Lavfer9@hotmail.com

    • Bonjour,
      Oui tout à fait il est possible d’acheter à la ferme. Voici leur coordonnées :
      Ferme Lait Sangliers des Bois
      144 rang 2
      Saint-Camille
      J0A-1G0
      sanglierbelisle@hotmail.com
      Tél.: 819-828-2886
      N’hésitez pas à les contacter, Lise vous répondra.
      (j’étais de passage à Saint Camille, je ne fais pas parti de l’entreprise, mais j’ai travaillé en collaboration avec eux, ils sont très aimables et serviables. Et en ce qui concerne leurs produits, ils sont vraiment de qualité!!)
      Bonne chance.
      Mylène.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s