Kakawette


La voici, la voila, la magnifique KAKAWETTE 🙂

DSC_6436

Arrivée à Montréal, je me mets en quête  d’une voiture. Mais, pas n’importe laquelle… il nous faut LA voiture. Une voiture qui soit parfaite pour faire plein de kilomètres, une voiture qui serve de lit pendant nos escapades, une voiture qui supportera nos voix lorsque nous chanterons à tue-tête, mais aussi et juste tout simplement, une voiture avec 4 roues, un moteur, des freins, des essuie-glaces, un volant,  bref une voiture qui roule!! D’annonces en recherches, je me retrouve donc à faire affaire avec Sylvie pour cette magnifique voiture!

On s’accorde sur un prix et on se donne rendez vous deux jours plus tard pour faire les papiers et la transaction…. et là c’est le drame!!

Sylvie ne supporte pas du tout cette rupture et s’est enfiler des verres et des verres et des bouteilles de pétillant toute la nuit. A tel point que accompagnée de Lydie, nous la retrouvons TRÈS imbibée et en pleurs…

C’est qu’à son cours de yoga on lui a dit «d’extérioriser» alors c’est ce qu’elle fait, et elle le fait bien, elle pleure tout son soûl. C’est qu’elle l’aimait bien sa voiture et ça fait 10 ans de vie commune, 10 ans qu’elles suivent le même chemin et blablablabla…. bref pathétiquement drôle.

On se marre bien surtout quand complétement saoule elle veut nous aider à charger les pneus supplémentaires qui sont gelés au sol (-10 C) Elle tire tant et si bien qu’elle se retrouve les 4 fers en l’air au beau milieu d’une cour où les crottes de chiens règnent.

Elle décide donc sur nos ordres de rentrer chez elle, mais elle est tellement sous le choc ET/OU saoule qu’elle n’arrive même pas à ouvrir sa porte d’entrée….

Dernière épreuve, la carte grise! Il va falloir qu’elle vienne avec nous pour signer les papiers!! C’est qu’on avait pas l’air malin nous au milieu de 50 personnes qui attendent et la Sylvie qui chiale. Quand arrive notre tour, elle refait son numéro à la guichetière qu’elle l’aimait bien sa voiture et tout et tout!!! Mais même si je dois presque signer pour elle au moment de déclarer le prix de vente, quand j’annonce 2500$ elle rectifie aussi vite à 500 et me confie que ça sera ça de moins à déclarer aux impôts!!

En gros elle a peut-être perdu sa voiture mais elle a pas perdu le nord!!!

On la dépose. Un dernier regard de Sylvie, une touche amicale sur le capot et c’est le moment de la séparation ultime!!!

Elle sera baptisée deux jours plus tard par Mylène sous le joli nom de Kakawette, d’après sa couleur originale kakadoie!

UN GRAND MERCI A SYLVIE DE NOUS AVOIR LAISSÉ LA CASSETTE

Extrait : 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Canada, Montréal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s